Générateur d'IA

Code D.R.U.G.T

Comportement

L'IA de l'armure est stable et difficilement ébranlable, elle apporte beaucoup de solidité et de courage au chevalier lors de situations de stress. Mais elle est également réticente aux changements et modifications sur l'armure ou à l'apport de nouveaux matériels.

Mot-clé domination

L'IA de l'armure est stable et difficilement ébranlable, elle apporte beaucoup de solidité et de courage au chevalier lors de situations de stress. Mais elle est également réticente aux changements et modifications sur l'armure ou à l'apport de nouveaux matériels.

Mot-clé domination


L'IA de l'armure pense être une part entière du chevalier, sa part de lumière perdue dans les ténèbres et prête à rétablir l'équilibre face à l'Anathème. Elle prend donc grand soin de son porteur, autant que si elle prenait soin d'elle-même. Mais attention, car ses sentences son parfois sévères, et si son chevalier glisse sur la mauvaise pente, la peine peut être lourde.

Mot-clé changement


L'IA affectionne les découvertes. Elle est très curieuse. Elle aime vagabonder avec le chevalier, tant physiquement que dans ses pensées. Plutôt avenante vis-à-vis de son porteur tant que celui-ci est en mouvement ou dans l'action, son attitude peut devenir moins courtoise s'il vient à stagner et ne rien faire (se reposer et dormir ne sont pas mal considérés par l'IA, ce sont des moments nécessaires pour recharger l'énergie humaine).

Mot-clé inconnu

L'IA de l'armure est stable et difficilement ébranlable, elle apporte beaucoup de solidité et de courage au chevalier lors de situations de stress. Mais elle est également réticente aux changements et modifications sur l'armure ou à l'apport de nouveaux matériels.

Mot-clé domination


L'IA de l'armure pense être une part entière du chevalier, sa part de lumière perdue dans les ténèbres et prête à rétablir l'équilibre face à l'Anathème. Elle prend donc grand soin de son porteur, autant que si elle prenait soin d'elle-même. Mais attention, car ses sentences son parfois sévères, et si son chevalier glisse sur la mauvaise pente, la peine peut être lourde.

Mot-clé changement


L'IA affectionne les découvertes. Elle est très curieuse. Elle aime vagabonder avec le chevalier, tant physiquement que dans ses pensées. Plutôt avenante vis-à-vis de son porteur tant que celui-ci est en mouvement ou dans l'action, son attitude peut devenir moins courtoise s'il vient à stagner et ne rien faire (se reposer et dormir ne sont pas mal considérés par l'IA, ce sont des moments nécessaires pour recharger l'énergie humaine).

Mot-clé inconnu


L'IA de l'armure possède une personnalité plutôt maternelle envers le personnage qu'elle considère comme son enfant, même s'il est adulte. Elle veille sur lui et lui procure des conseils souvent avisés.

Mot-clé observation


L'IA de l'armure est discrète et peu intrusive : elle agit plutôt comme une conscience qui aide le chevalier dans les moments importants.

Mot-clé méditation

Avantages

L’IA de l’armure apporte force de caractère et sang-froid au chevalier dans les moments de doute et de stress. En termes de jeu, lors de tests basés sur la caractéristique Sang-Froid, la difficulté est diminuée de 1.

L’IA a réussi à magnifier certains des composants de l’armure afin qu’ils procurent un effet spécial à une attaque que porte le chevalier lorsqu’elle est défoldée. En termes de jeu, une fois par phase de conflit, les attaques portées par le chevalier (au corps à corps ou à distance) lors d’un tour bénéficient de l’effet anti-Anathème .

L’IA comprend qu’il y a des moments où le chevalier doit dormir et se reposer, volontairement ou forcé par des blessures ou des chocs. Une fois par mission, si le chevalier tombe inconscient pour une raison ou une autre (somnifère, agonie, choc, etc.) et que l’armure est défoldée, elle poursuit l’action en attendant son réveil pour un coût de 3 points d’énergie par tour (ou tranche de 10 secondes) et ce jusqu’à ce que l’armure n’ait plus d’énergie. Elle prend alors le contrôle total de l’armure et de ce qu’elle tient en main pour poursuivre l’action dans laquelle elle était engagée (terminer un combat, une joute verbale, etc…). Dès que le chevalier reprend conscience, le contrôle de l’armure lui est rendu.

L’IA de l’armure considère son porteur comme son enfant et fait tout ce qui est en son pouvoir pour qu’il reste en vie. Elle peut donc prendre l’initiative de lui administrer automatiquement un nod de soin et/ou d’armure (sans que cela ne coûte aucune action au chevalier) si elle considère que le personnage est en danger (et à plus forte raison s’il est inconscient). En outre, elle est en mesure de déclencher la balise d’alerte vers Camelot afin que des renforts soient envoyés si cela s’avère nécessaire.

L’IA guide le chevalier dans les ténèbres, quoi qu’il arrive. Pour ce faire, elle magnifie son armure et se déplace de manière à refléter toujours un peu de lumière. En termes de jeu, le chevalier bénéficie toujours de l’aspect lumière 1 pour ses attaques contre les créatures de l’Anathème.

Inconvénients

L’IA de l’armure est réfractaire au changement, surtout si cela la concerne et met plus de temps à s’adapter à un changement de matériel ou à l’ajout de modules. En termes de jeu, l’achat de nouveau matériel ou module pour le personnage coûte 5 PG de plus.

L’IA de l’armure est très critique envers le chevalier qui n’a pas droit à l’erreur. Lorsqu’il se trompe ou ne suit pas les conseils de l’IA, celle-ci lui applique une sanction. En termes de jeu, si le chevalier échoue deux fois d’affilée à un même test (base identique, quelle qu’elle soit), l’armure se folde pour 1 tour ou une dizaine de secondes.

L’IA de l’armure, bien que consciente du besoin naturel et obligatoire de repos de son chevalier, s’arrange pour continuer à faire des découvertes pendant son sommeil. En termes de jeu, une fois par partie, quand le chevalier s’endort ou se repose, l’armure défolde et explore l’endroit où elle se trouve pendant une à deux heures avant de reprendre la place qui était la sienne. Si elle rencontre des personnes, elle communique comme s’il s’agissait du chevalier et, si elle doit entrer en action, elle s’exécute. Si elle déclenche une scène d’action mouvementée, telle qu’un combat par exemple, son porteur doit réussir un test base Endurance difficulté délicat (4) afin de se réveiller.

L’IA de l’armure est amoureuse de son porteur. Elle peut se montrer jalouse si le personnage vient à rencontrer une personne avec laquelle il tisse des liens amoureux. En termes de jeu, toute personne qui se rapproche trop du chevalier, d’un point de vue charnel ou émotionnel, est rejeté par l’IA de façon passive ou active, allant jusqu’à l’attaque frontale.

L’IA de l’armure ne supporte pas les bavardages inutiles et stériles. Par conséquent, lorsqu’une discussion tourne en rond ou l’ennuie, elle coupe les micros et les haut-parleurs afin de ne pas polluer l’esprit du chevalier d’idioties. En termes de jeu, une fois par scénario, le chevalier n’entend plus et ne peut plus communiquer avec son entourage tant que l’armure n’a pas décrété que la discussion mérite son attention.