Liste des armures

Monk

PA 60 PE 50 CdF 14 Gen. 3

Décrite dans : Supplément 2038

Depuis sa création, le Knight cherche à exploiter l'énergie alpha comme une arme, notamment face aux ennemis humains du Knight. Pouvant provoquer des impulsions électromagnétiques et traverser l'élément alpha, cette énergie pouvait être un élément crucial pour les chevaliers qui souhaitaient se lancer dans la traque de chevaliers noirs ou s'équiper dans le cas d'une éventuelle traîtrise de la part d'alliés. Profondément destructrice mais aussi très instable, l'énergie alpha était jusque-là considérée comme trop dangereuse pour être exploitée en dehors des réacteurs blindés et des noyaux présents sur les armures, les véhicules ou les bâtiments.

C'est Lancelot qui a trouvé, par hasard, le moyen d'exploiter l'énergie alpha à des fins guerrières. Lors d'une mission aux États-Unis, le chevalier de la Table Ronde a affronté une créature terrible se servant d'une sorte d'arme faite d'un bois noir pour lancer de terribles salves d'énergie alpha. Défiant puis tuant le monstre, Lancelot a récupéré l'arme et l'a fait analyser par les chercheurs de la section Cyclope. Ce matériau semblable à du bois, inconnu, était capable d'emmagasiner l'énergie alpha par simple exposition pour la relâcher en une salve destructrice, ou même en un rayon, grâce à des mouvements particuliers et étudiés. Il a été nommé Céa, pour catalyseur d'énergie alpha.

La section Cyclope, avec l'appui de Lancelot et de Dagonnet, a alors lancé une grande quête pour récupérer du Céa auprès des créatures vaincues. En vérité, avec peu de succès. Rare, le Céa n'était trouvé que sur de rares horreurs (visiblement des chefs). Devant ce souci, Dagonnet et Lancelot ont décidé de lancer la création d'un nouveau type de méta-armure dont une partie serait composée du rare Céa disponible et reliée à un réacteur à énergie alpha de type Infinity. La méta-armure Monk était conçue.

Son seul problème est qu'en manipulant l'énergie alpha d'aussi près et aussi intensément, son porteur perd peu à peu sa volonté et entre doucement dans le désespoir. Les chevaliers pouvant porter cette méta-armure sont donc triés sur le volet et choisis pour leur capacité à résister à l'Horreur. Heureusement, l'IA de la méta-armure Monk est étudiée pour aider le chevalier à lutter contre le désespoir.

Grâce à un réseau de fines veines de Céa reliant le réacteur énergétique de la méta-armure à ses gantelets, le porteur d'une méta-armure Monk peut propulser à bonne distance de l'énergie alpha de trois manières différentes, selon des gestes étudiés. D'abord en effectuant un large mouvement de bras, paume ouverte, le chevalier envoie de l'énergie alpha sous forme de vagues noires diffuses servant à parasiter les systèmes électroniques des véhicules, des bâtiments et des méta-armures. Ensuite, en effectuant un mouvement rapide du bras vers l'avant, paume ouverte, le porteur de la méta-armure propulse l'énergie sous forme de salves dévastatrices composées de plusieurs projectiles bleu nuit, très utiles contre les bandes ennemies. Enfin, en tendant son bras lentement et en ouvrant la main progressivement, le chevalier envoie de l'énergie alpha sous forme d'un rayon concentré, capable de percer les blindages les plus épais et clairement destiné à anéantir les ennemis les plus armurés ou les véhicules les plus blindés. Chaque utilisation de cette capacité dépense évidemment sa part d'énergie alpha, mais aussi sa part d'espoir. Heureusement, l'IA de la méta-armure est spécialement étudiée pour limiter le désespoir et peut enclencher, à la demande du chevalier, un mode de méditation qui permet à son porteur de mettre son esprit au repos et de recouvrer un peu de son espoir perdu.

D'aspect, la méta-armure Monk est comme toutes les armures de 3e génération : fine, peu blindée mais possédant un réacteur d'énergie puissant et un excellent champ de force. Sur différentes parties de la méta-armure, on distingue des évents servant à refroidir les systèmes après une projection d'énergie alpha. Son signe le plus distinctif reste l'énergie exsudant de ses gantelets et diffusant une lueur bleu nuit.

Enfin, les chevaliers portant une méta-armure Monk doivent composer entre leur capacité à propulser l'énergie alpha par leur gantelet et l'utilisation d'une pièce de l'armement du Knight. Devant effectuer des gestes précis d'une main, ils la laissent généralement libre et conservent une arme légère dans l'autre.

Slots disponibles
7
8
10
8
6
6

Mode Céa

Le mode Céa permet au porteur de l’armure Monk de propulser de l’énergie alpha depuis ses gantelets. Cette énergie peut être déployée en 3 types de propulsion différents : en vague, en salve ou en rayon.

Spécial : Le chevalier n’a jamais besoin de ses deux gantelets pour propulser l’énergie alpha. Il peut en utiliser un seul pour envoyer de l’énergie et donc utiliser une arme à une main (c’est-à-dire une arme sans l’effet deux mains) dans son autre gantelet.

Grâce à une action de combat, le chevalier peut utiliser son gantelet pour propulser de l’énergie de l’une des 3 manières ci-dessous, sans aucun malus. Il peut toujours utiliser le style ambidextre pour utiliser à la fois son arme à une main et envoyer de l’énergie alpha. Dans tous les cas, pour chacune de ses attaques, il doit effectuer un jet. Utiliser le mode Céa peut se faire avec la caractéristique Tir, si l’ennemi est à portée courte ou plus ou avec Combat si l’ennemi est au contact.

Enfin, il est à noter qu’un chevalier peut utiliser ses deux gantelets pour propulser de l’énergie alpha, auquel cas, il doit utiliser le style ambidextre (dans ce cas, il peut utiliser deux types de propulsion différents) ou le style akimbo (dans ce cas, il doit utiliser le même type de propulsion, avec les bonus et malus habituels et en dépensant deux fois son énergie, comme s’il utilisait le mode deux fois).

Spécial – Perte d’espoir : Chaque utilisation du mode Céa fait perdre 1 point d’espoir au chevalier (sans aucune réduction possible grâce à un avantage, un module ou une capacité). On considère que la circulation de l’énergie alpha dans l’armure est une torture pour l’esprit de son porteur. Ces points perdus sont à inscrire à part, car ils peuvent être récupérés à la fin d’un combat grâce au mode Zen.

Énergie 3 par utilisation
Activation Action de combat
Durée Instantanée
Variantes

D’un mouvement ample et brusque du bras, le chevalier envoie une puissante vague d’énergie bousculant les ennemis et paralysant les systèmes électroniques.

Effets

Dégâts 3D6 (9)
Violence 3D6 (9)
Portée Courte

D’un mouvement rapide du bras vers l’avant, le chevalier propulse plusieurs projectiles bleu nuit qui explosent au moindre contact en puissantes novas d’énergie alpha.

Effets

Dégâts 3D6 (9)
Violence 3D6 (9)
Portée Moyenne

D’un mouvement lent du bras tendu vers l’avant, le gantelet du chevalier émet un rayon bleu nuit d’énergie alpha concentré et extrêmement destructeur.

Spécial : Pour chaque tour où le rayon est maintenu sur un même ennemi, le chevalier peut ajouter 1D6 à ses dégâts. Les dés de dégâts ainsi générés se cumulent tant que le rayon cible un même ennemi.

Effets

Dégâts 4D6 (12)
Violence 2D6 (6)
Portée Moyenne

Mode Zen

Après un combat particulièrement éprouvant pour son esprit et son espoir, le chevalier peut demander à l’IA de son armure d’activer le mode Zen. Dans ce mode, le chevalier se met à genou, les mains sur les cuisses et se perd dans des rêveries lointaines provoquées par l’IA et destinées à nettoyer son esprit du désespoir.

Effet : Juste après une phase de conflit, durant la scène qui la suit, un chevalier peut décider d’activer le mode Zen pour recouvrer les points d’espoir perdus durant la phase à cause de l’utilisation du mode Céa (et uniquement ceux-là).

Pour récupérer ces points d’espoir, le chevalier doit activer le mode Zen pendant une heure entière durant la scène qui suit le combat et effectuer un test base Hargne combo Sang-Froid difficulté ardu (5).

Si le test est une réussite, le chevalier récupère la moitié de ses points d’espoir perdus (arrondie au supérieur) à cause du mode Céa durant la phase de conflit précédente. Pour chaque réussite au-delà de la difficulté indiquée, le chevalier récupère 1 point d’espoir supplémentaire, dans la limite des points d’espoir perdus à cause du mode Céa durant la phase de conflit précédente.

Si le chevalier n’active pas le mode Zen durant la scène qui suit l’utilisation du mode Céa, les points d’espoir perdus à cause de lui le sont définitivement et leur récupération est soumise aux règles standards.

PG Description
150

Désormais, les scores de dégâts et de violence de chacun des types de propulsion du mode Céa reçoivent un bonus de 2D6.

200

Désormais, le mode Zen peut être activé pour récupérer les points d’espoir qui ont été perdus à cause du Céa lors de n’importe quelle phase de conflit ayant eu lieu pendant la mission en cours. C’est au chevalier de bien noter ses différentes pertes. Si le chevalier n’active pas le mode Zen durant une scène de la mission en cours, les points d’espoir perdus à cause du mode Céa lors d’une phase de conflit de la mission en cours le sont définitivement et leur récupération est soumise aux règles standards.

250

Certains effets des types de propulsion du mode Céa s’améliorent :