Liste des arcanes

XV - Le Diable (15)

Description

La lame du tarot nommée le Diable représente tous les excès, les instincts primaires, le pouvoir, le sexe, l'argent et le rock'n'roll. Elle symbolise aussi tous les appétits dévorants, l'excitation, l'animalité et la bestialité en général. C'est sans doute une des lames les moins positives du tarot.

Création

Le PJ gagne 1 point dans l’aspect Bête et 3 points à répartir comme il le désire dans les caractéristiques qui y sont liées.

Destin

En jouant cette carte, le PJ peut décider de faire en sorte qu’un PNJ hostile, un PNJ salopard ou un PNJ patron lance 6 dés de moins à chacun de ses tests. Cette capacité dure une scène ou une phase de conflit entière. Si un PNJ tombe à 0 dé de cette manière, il échoue systématiquement.

Ses ennemis seront tous maudits.
Passés

Une vie d'excès, des instincts primaires qui conduisent à des problèmes, une réaction violente aux conséquences néfastes, une animalité dérangeante, un lien aux animaux, un problème avec les animaux, la drogue, l'alcool, l'argent utilisé pour se faire du mal, une dépendance.

Avantage - Instinct animal

Le personnage possède un instinct très prononcé qui lui permet de percevoir des choses et des événements avant les autres. En termes de jeu, le héros reçoit un bonus de +10 à son initiative lors des embuscades qu’il subit et conserve ses scores de défense et de réaction lorsqu’il subit une attaque surprise ou lorsqu’il est attaqué dans le dos.

Inconvénient - Brute

Le héros est une brute finie, avec un comportement violent et une attitude de bourrin. Si sa vie ne se résume pas forcément à ces vérités, il est probable que le héros soit quelqu’un de simpliste, qui aime rabaisser les autres et qui adore la violence et ses conséquences. En termes de jeu, le personnage ne peut pas augmenter son score dans l’aspect Machine au-delà de 5.

Description

Cette IA est celle de celui qui souhaite se confronter à ses limites, à sa résistance face aux excès. Elle exacerbe le désir de confort matériel, elle stimule à outrance la libido. Pour ceux qui ne savent pas y résister, elle risque donc de les pousser toujours plus loin dans le vice et la folie. En revanche, celui qui maîtrise ses passions, qui parvient à contrôler ses désirs, ses pulsions, trouve en cette IA une alliée irremplaçable. Elle affectionne le pouvoir terrestre, la réussite matérielle, la puissance, le triomphe financier, mais ces aspects se doivent d'être maîtrisés par le chevalier, sous peine qu'il en devienne l'esclave.

Comportement
Elle est l'IA de tous les excès, elle aime la vie et la débauche, elle apprécie que son porteur soit fougueux, enivré et passionné. Elle favorise ces instincts et lui fait souvent prendre des risques inconsidérés pour assouvir ses désirs, mais s'il survit... Les plus grandes victoires seront alors à sa portée !
Lettre & mots-clés

S

pulsion, tentation, mystère, violence, abus, fatalité

Avantage - Passionnée

L’IA de l’armure est une passionnée et une risque-tout. Elle entend bien que son chevalier la suive même en enfer s’il le faut pour gagner le combat. Pour cette raison, lorsque le PJ tente une action extrêmement périlleuse , l ‘IA met tout en œuvre pour qu’il en sorte victorieux. En termes de jeu, quand le MJ estime que le joueur tente une folie ou une action extrême, l’IA puise dans son énergie pour soutenir son chevalier : pour chaque tranche de 4 PE dépensés, le chevalier peut ajouter 1 dé à un de ses jets (dans la limite d’énergie de la méta-armure).

Inconvénient - Excès

L’IA « pousse au crime » : dès que le chevalier se trouve dans une situation au cours de laquelle il peut se laisser aller à l’excès, l’armure défolde automatiquement et le pousse vers ce travers. En termes de jeu, tout test pour résister à une perte de contrôle de soi, à l’ivresse, à la drogue, au sexe, à la gourmandise, etc. se résout avec un malus de 2 dés (minimum 1).